Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Le géranium

Voici un géranium qui fut mon compagnon de soirée. Malgré lui. Il n'a pas bu d'alcool, il n'a pas enflammé le dance floor, il n'a pas participé à la conversation. Mais il a été présent, avec nous.

On parle souvent du pouvoir des fleurs. De leurs beautés qui nous enchante, de leurs parfums nous enivrent. Mais évoquetons seulement leurs seuls présences, qui nous invitent parfois à la conversation?

Ce géranium-ci possède une fleur. Rose pâle, avec le cœur plus flashy. Une fleur, mais non des moindres: elle a poussé sur la plus haute tige du petit pot. Elle s'est hissé au sommet de sa montage pour...mais pour quoi donc?

Pour absorber le plus de lumière parisienne? Pour s'éloigner du sol, rehausser son existence? Tendre vers la liberté?

Ce géranium-là ne ressemble pas aux autres géraniums de bord de fenêtre. Il ne grandit pas en rayonnant dans son espace. Il pousse en hauteur. Il me rappelle les ceux du Maroc, arbustes volumineux et odorants. Ce spécimen se moque des codes à la française et tend à changer sa condition. Il aspire à autre chose. Ses tiges sont solides et droites, ses feuilles ne sont pas retombantes. Il est fier et digne.

Il sait qu'on parle de lui. Il nous laisse faire. Assise là à ses cotés, je sens l'arôme de ses feuilles, ma respiration ralentit.

Nous apprécions le moment en sa compagnie. A parler de lui.

Il est unique. Et ce moment aussi.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article