Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Day-by-day: l'épicerie sans emballage

Day-by-day: l'épicerie sans emballage

Vous avez lu le titre et vous vous dites: ça y est, elle nous pète un câble!

L'ingénieur packaging que je suis reviendrai-elle sur les fondements de son métier et de sa formation?

Qu'on se le dise, le packaging sert à "protéger ce qu'il vend et vendre ce qu'il protège".

J'avais choisi pour ma carrière de travailler avec des emballages orientés techniques. Alors autant vous dire que les jolies impressions et les slogans marketing à tout va, j'en ai vu très peu.

Néanmoins, je suis comme vous, je me nourris. Tous les jours. Et j'achète très peu de produits transformés. Je sais que le poids du packaging sur ces produits à un coût, mais je l'accepte, puisque c'est mon métier. Et puis un jour, je suis aller me balader à Lille pour une conférence sur le Zéro Déchet. Hérésie? Pas du tout: un mode de consommation responsable.

Day-by-day: l'épicerie sans emballage

Et j'ai découvert la charmante boutique d'Alice, franchisée Day-by-Day. Je suis entrée dans la caverne d'Ali Baba. La petite fille qui est en moi s'est réveillée, j'ai eut le droit de prendre plein de photos, de poser des tonnes de questions, et recevoir tout plein de réponses de la part des yeux et du sourire amusé de la gérante.

Alors vous allez me dire, le vrac on connaît: on en trouve en magasins bio ou aux surpermarchés. Certes. Mais à la Biocoop, c'est bio. Et il y a largement moins le choix. Quant au supermarché, pour l'hygiène et la qualité des produits, on repassera.

Le vrac responsable, ça sert vraiment à quoi?

- A gaspiller moins: on achète uniquement ce dont on a besoin;

- A recycler moins: pas d'emballage inutiles à trier en rentrant à la maison;

- A dépenser moins: consommer moins en quantité, mais mieux en qualité.

Day-by-day: l'épicerie sans emballage

Dans cette épicerie de quartier, j'ai eut bien du mal à choisir entre les variétés de riz et de légumineuses. Il paraît que c'est normal me rassure Alice: "Prenez en un peu de chaque, pour goûter. Dans tous les cas, ça vous reviendra moins cher d'un paquet."

C'est donc ce que j'ai fait: j'ai pris un peu de tout. Même des quantités dérisoires. Pareil pour les bonbons, des pastilles de chocolat et les produits ménagers. Utopique? Non, ludique et pratique! Et dans quoi les ai-je mis? Dans des bocaux en verre, disponible gratuitement dans la boutique. Donnés par les clients, et lavés par l'enseigne. Une fois rentrée chez moi, j'en ai même customisé quelque uns. Mais ça, je vous en parlerai plus tard ;)

Day-by-day: l'épicerie sans emballage

La maîtresse des lieux venait de faire l'ouverture de la boutique quelques semaines auparavant, et elle pris plaisir à me raconter ses premières anecdotes. Ce jeune étudiant qui voulait tester une recette de tajine et qui était venu chercher des cuillérées d'épices pour son premier essai culinaire. Cette personne âgée du quartier qui venait faire ses courses tous les jours, par petites quantités. Car elle retrouvait son mode de fonctionnement d'avant, et surtout parce qu'elle voyait des gens chaque matin.

Recréer du lien social, c'est aussi l'idée de l'enseigne. L'échoppe est situé dans la rue Léon Gambetta de Wazemmes,réputée pour ses commerces de bouche et de proximité. C'est ainsi qu'après mes courses de "sec", je suis passé chez le primeur voisin acheté 3 légumes, puis chez le boucher pour une douzaine d'œuf. J'avais fait mes courses en prenant mon temps, mais sans en perdre. Et surtout je repartais avec bien plus: des sourires et des envies de cuisiner plein mon panier!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

poulattitude 06/10/2015 21:08

Oh ça a l'air super joli comme boutique! C'est pas parce qu'on est ingé pack qu on n'a pas le droit de se questionner ;)

Poulpy 09/10/2015 12:29

yep! ;)

jouets maroc 14/09/2015 15:20

Je trouve la boutique très sympa et j’adore le concept que je trouve inspirer de ce qui ce passe depuis longtemps au Maroc et pays arabes

Poulpy 15/09/2015 08:55

oui carrément! c'est l'idée des souks...mais le tout bien rangé dans des boîtes. En Europe on fait de l'aseptisation dans des boites, au Maroc on améliore ses défenses immunitaires naturellement ! C'est qu'en Europe on a beaucoup perdu l'usage du vrac, alors que c'est resté ancré dans les pays arabes. Je pense aux étales de vrac en plein milieu...du Marjane! ;) Mais c'est cool, c'est en brassant les cultures qu'on avance tous ensemble :)