Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Méditation quotidienne

Méditation quotidienne

Voici un article inspiré par ma tante, qui me posa la question cet été: mais tu médites toujours?

Et bien oui. Même en vacances, et surtout en vacances je dirais.

Cela me permet de me connecter à moi chaque matin. De prendre conscience de ma respiration, du rythme des battements de mon cœur, de niveau d'agitation autour de moi également. Certains jours de scanner ma plante de pieds et de mesurer l'état de mon corps physique. Et principalement, de stopper la moulinette de mes idées.

Bien évidement, je ne suis pas une grande yogi! J'ai un niveau de débutante. Mais je m'impose une rigueur: au minimum 10 minutes chaque matin.

Je m'assois en tailleur sur mon petit coussin. Oui en tailleur, parce que je n'arrive pas à faire un le lotus. Détail qui me rappel chaque matin à être humble face à moi-même. Si j'ai trop la flemme, je m'assois sur mon oreiller en restant sur mon lit. Quelques fois, je reste allongée dans mon lit. Je me réveille en douceur.

Je l'avoue, ça ressemble fortement à du zazen de feignasse. J'assume, je reviens de loin. Je comprends aussi le questionnement de ma tante, parce que je ne faisais pas ca "avant". Alors qu'est-ce que cela m'apporte réellement ?

Premièrement, il n'y a aucune satisfaction personnelle égocentrique à en tirer. C'est tout le contraire, car les vrais bienfaits se font naturellement ressentir. Après avoir méditer, je me sens plus calme. Je peux mieux accueillir le monde qui m'entoure, les personnes qui m'accompagnent, les évènements qui vont se produire. Je remarque surtout la différence quand je ne médite pas le matin: de nature nerveuse, je suis plus facilement sujette au stress et à la colère, ma patience est quasi inexistante, ma concentration défaillante.

Grâce à la méditation, j'arrive à mieux structurer mes idées et à me concentrer plus longtemps tout au long de la journée. L'idéal serait de pratiquer minimum 20 minutes chaque matin. J'y arrive doucement, je mesure chaque jour ma progression.

Il est conseillé de méditer 20 minutes le matin, sinon 40 minutes dans la journée. Vous commencez à comprendre ma philosophie de la lenteur: anticipation et simplification. J'ai choisi les 20 minutes!

La méditation serait-elle un truc de bobos, d'illuminés? Peut-être. Mais les scientifiques se sont penchés sur le sujet. Les bénéfices physiques sont aussi justifiés: une bonne respiration permet d'oxygéner le cerveau et de favoriser les échanges et le fonctionnement des organes, de réduire l'acidité du sang et de mieux réguler les charges émotionnelles, de nettoyer les sinus, de travailler son apnée (ok, ça c'est juste pour les plongeurs ;) ).

Alors concrètement, comme je fais? Et bien j'attends. Non je blague! Je n'y arrive pas encore. Mais je m'essaie à différentes pratiques, selon mon humeur du moment:

- la méditation de pleine conscience, qui pour moi est la plus simple et a été salutaire;

- le pranayama, grâce à l'enseignement de mon prof de yoga, et de formation en ligne;

- le yoga du son, et les petits exercices appris cet été. J'en suis au "A".. mais j'apprécie la résonnance et le bien-être que cela me procure.

Depuis quelques mois que je pratique, à mon rythme et en étant à mon écoute, je suis convaincu. C'est un élément fondamental qui m'a aidé à me reconstruire. Et je suis convaincu que cela peut aider chacun de nous au quotidien dans nos vies surmenées. Alors, ça vous dit d'essayer?

Si certains d'entre vous sont intéressés par le yoga du son, il est possible de faire un atelier sur Compiègne prochainement. Pour cela, faites-vous connaître et j'organise le tout!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article