Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

J'ai testé.. les sites de rencontres écolo

Il fallait bien qu'un jour on en parle, de ma vie de célibataire.

Il fallait bien qu'un jour j'ose vous avouer que j'avait envie de fonder une famille, d'avoir des projets de couple, tout ça tout ça.

Sauf que pour construire quelque chose à deux , et bien, il faut être à deux!

Si ma famille ne se risque plus à me poser la question, ma psy m'envoie des piques, mes amies s'attendent à des détails croustillants de mes dernières vacances, mes voisines guettent d'un œil amusé les allers et venues de mes amis au sein de l'immeuble.

Et bien, je vous rassure tous: non, il ne se passe rien dans ma vie sentimentale.

J'ai testé.. les sites de rencontres écolo

Premièrement, parce que je l'ai décidé. Aux premiers mois de mon arrêt maladie, lorsque j'ai compris à quel point j'étais fragile et manipulable, j'ai tout bonnement fait vœux d'abstinence. Cela vous surprend? Et bien oui, c'est possible. Pas d'intention de rencontre: pas de mauvaise rencontre. Je m'en sors plutôt bien.

Seulement, maintenant que j'ai repris des forces, que je me suis rendue compte que je pouvais intéresser des hommes tout à fait normaux, qui ont compris que j'étais dans une période difficile. Comme cela est rassurant!

Alors aujourd'hui je me dis: "pourquoi pas". Mais LA grande question arrive secondes plus tard: "et où rencontre-on des mecs bien?". Haha! Alors là, je ris un peu. Nan si. Quand même. Parce que ça fait 6 ans que je suis à Compiègne, et je crois que c'est fichu pour cette ville. Désolée pour cet aveu.

Donc, comme le dis la pub "les rencontres se font partout, mais surtout ailleurs". Sauf qu'ailleurs, j'ai déjà essayé. Les sites de rencontres classiques finissent par me donner des boutons. Ou la nausée. Ou les deux.

Et un jour, au détour d'une page de mes lectures, je suis tombée sur un article sur les sites de rencontres écolos. C'est slow, c'est green: j'ai tenté.

Je sens vos yeux plein d'espoir, et vos petits cœurs qui battent en se disant: "ça y est! elle a rencontré quelqu'un!", "Ca sent la chouille et le mariage!". Ha non, cette dernière réflexion, c'est de moi. Quand on est fêtarde, on ne se refait pas: c'est génétique, ça revient toujours.

J'ai donc testé le site MyGreenLover. J'ai posté des photos normales de moi: pas maquillée, en rando en Corse ou en voyage en Thaïlande. J'ai parlé de mes passions. J'ai rempli ma fiche "écolo" pour prouver que j'étais digne de confiance. Raisonnée et engagée.

Bon, et bien, force est de constater que je ne sais pas me vendre. Peu de visites. Ou bien seulement de mecs dont j'avais cliqué sur les profils. Qui se sont évanouis dans la nature aussitôt. Et quand l'un d'entre eux m'envoie un message, j'ai l'impression de passer un entretien d'embauche.

Autant vous dire que ma patience atteint ses limites. Je n'y arrive pas. Peut-être n'ai-je pas travailler assez mon elevator pitch? Ou bien sous-estimé mon marketing personnel? Peut-être aurais-je dû me prendre en photo maquillée, afin de faire ressortir ma lumière naturelle? Ou alors sélectionner une image de moi avec un décolleté? C'est vendeur les décolletés...

Il y a pourtant sur ce site des hommes qui me semblent gentils et sérieux, avec des choix de vie très intéressants. Mais hélas, ce type de profil semble être aussi doué que moi pour les rencontres virtuelles. Personnellement, je n'arrive pas à ressentir une personne en lisant une description de son alimentaire et ses mensurations. Il me manque le contact physique, l'échange, le ressentit. J'ai besoin de la connexion. Pas la connexion wifi, la connexion humaine. De celle qu'on trouve dans la vraie vie.

Peut-être que je ne suis pas encore prête à rencontrer quelqu'un.

Mais ce que je crois surtout, c'est que les rencontres se font partout, et surtout VRAIMENT.

Si vous aimez ce que vous lisez, n'hésitez pas à partager!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

KMiye 04/11/2015 12:24

Après avoir testé plusieurs sites de rencontre moi-même, une de mes résolutions (sur le dernier que j'ai fréquenté, il y a maintenant quelques années) était de rencontrer IRL les personnes avec qui -a priori- le feeling pouvait passer. En stipulant bien "te fais pas d'illusion, on va juste faire connaissance autour d'un verre plutôt qu'à travers un écran".
Ca m'a permis de me faire de chouettes amis (que j'ai encore), et de rencontrer de chouettes personnes (avec qui ça a pu aller plus loin).

Le but avoué : éviter de fantasmer la personne qu'on imagine à travers quelques mots sur un écran, et voir/sentir la personne en vrai : les déceptions ne se font que par rapport à des attentes. Pas d'attente, pas de déception :)