Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Les 8 piliers du bien-être: mise en application pour sortir du burn out

Nous y voilà.

Cela fait un an que je suis en arrêt maladie pour burn out, nombreux sont ceux d'entre vous qui ont suivi ma profonde apnée et mon retour à la surface. Et maintenant, on y est. Il va falloir sortir de l'eau. C'est emplie de gratitude pour tout ce qui m'a été offert par la vie durant cette année atypique que je vais faire le point sur les activités fondamentales qui m'ont aidées à me redresser.

Ne vous méprenez pas, je n'ai pas inventé ces 8 piliers du bien-être. Je les ai entendu sur une vidéo bonus de la cession de coaching à laquelle je participe. Et contrairement à plein d'autres thèses et hypothèses croisées durant mon arrêt, cette philosophie a réellement résonné en moi. Non pasque je l'ai appliqué comme exercice pratique de cette formation, mais bel et bien parce qu'on ne l'avait jamais évoqué!

Parmi la multitude de choses slow que j'ai expérimenté, dont je vous ai parlé ou non sur ce blog, cette simple liste a tout résumé! Alors je ne réinvente pas la poudre, je ne vous donne toujours pas de conseils, je vous expose juste mon expérience et ce qui a fonctionné pour moi.

 

Les 8 piliers du bien-être: mise en application pour sortir du burn out
  • Au commencement, il y avait l'eau. Je suis plongeuse, je sais ce que je dis. Vous ne me croyez pas? Alors buvez donc un grand verre d'eau, et dites-moi ce que vous ressentez? Le premier pilier est selon moi l'hydratation. Que ce soit le premier verre d'eau du matin, ou la qualité de l'eau que l'on offre à son corps. Les jours où j'y pense, j'ionise également ma carafe d'eau, au soleil ou à l'aide de la géométrie sacrée. Un jour je vous parlerai de biorésonnance...
    • Ensuite fut créé l'air. Je suis musicienne, je sais ce que je dis. Vous ne me croyez pas non plus? Essayez de jouer d'un instrument sous l'eau. C'est pas facile hein? Puisque l'air que nous respirons est aussi important que l'eau que nous buvons, commençons donc à respirer. Pour moi le meilleur moment du matin, c'est celui de la méditation. Prendre une grande bouffée d'air et mettre en marche le fonctionnement des organes. Ressentir l'air frais sur la terrasse en allant saluer les salades. Inspirer et chanter sous la douche. Faire les petites choses en pleine conscience. Aujourd'hui, je suis toujours très surprise d'entendre que les gens ne méditent pas. Cela était impensable il y a encore un an, c'est devenu fondamental.
  • Le troisième point important est: la bouffe! Pardon, l'alimentation. Rien qu'en changeant le mot, on change le sens pour notre cerveau. On prend soin de soi en prenant soin de ce que l'on mange. Chaque repas est une communion: nous autorisons une chose venant de l'extérieur à entrer dans notre corps. Cela n'est pas anodin. Alors prendre conscience de ce que l'on met dans son ventre est un point essentiel. Pendant longtemps, en fait jusqu'à mes 30ans, je m'étais dit que je ne ferai régime que le jour où je serai malade. Quand j'ai accepté que le burn out était une maladie, j'ai accepté d'écouter mon corps. Qui me disait de manger cru. La gourmande que je suis a ainsi retrouvé de l'appétit. Et le goût de la vie au travers des aliments. Sans cuisson, je me satisfaisais sans frustration. Puis j'ai essayé d'intégrer des aliments cuits. Avec volonté. Ce qui signifie pour mon corps violence et vitesse. Les 3V, il n'a pas digéré. J'ai essayé de manger "normalement", j'étais triste, frustrée, je me sentais rejetée. J'en voulais à mon corps. Puis un jour, j'ai fait la paix. J'ai promis à mon foie, mes reins, mes intestins, et les autres organes, que puisqu'on allait finir notre vie ensemble, j'allais les écouter. Quitte à me priver de certains aliments qu'ils ne toléraient plus. Sans rancune, parce que je gustativement j'en avais bien profité jusqu'ici. Alors j'ai intégré en petite quantité, en conscience et à l'écoute de mon ressentit. Ce n'a pas été facile, mais aujourd'hui, je peut manger du cuit. A moi les tartines de pâté et le fromage! Mais ne vous y trompez pas: si j'aime les exceptions culinaires, j'apprécie toujours autant une belle salade crue et vivante pour tous les bienfaits qu'elle m'apporte. Et qui sont 100 fois plus importants que les plats cuits. Ne jugez pas ma croyance, interrogez-vous plutôt sur ce que cela fait résonner en vous ;)
    • La gratitude fait également partie de mes expériences les plus concluantes. J'ai découvert ce mot en même temps que le blog Gratitude & Compagnie. Depuis, j'en entend beaucoup parler. Et pour cause! La vie est tellement plus simple ainsi! Célébrer le lever de soleil, le sourire d'un enfant, la joie de vivre d'un chien, les chaussettes rigolotes du voisin de train, la nouvelle feuille sur le yuka...Se remémorer ces petits bonheurs au moment du coucher, et s'endormir sourire aux lèvres, ça n'a pas de prix.
  • L'activité physique est également un point essentiel du bien-être. Même si hélas aujourd'hui je ne suis toujours pas en mesure de reprendre la course à pieds, ni la natation et la plongée comme avant, je me bouge. L'an dernier, je me faisais doubler par les papys. Maintenant je trottine. Je fais mon petit yoga quotidien, le matin, ou le soir si j'ai mal au dos. Je fais mes courses à pieds. Il m'arrive de sortir le vélo pour une balade. J'ai gouté après 7 ans d'absence à la joie du ski. Je fais mes longueurs à la piscine, à mon rythme. Et je danse. Pour m'encourager, je n'ai pas de coach, mais j'ai une montre connectée. Elle coûte un bras, elle est accrochée au mien en permanence, et jour après jour je mesure mes progrès. Je ne cherche pas la compétition, juste l'équilibre avec moi-même. J'écoute mon corps, et il me le rend bien.
    • Chaque jour, je m'efforce d'avoir des pensées positives. Dès qu'une pensée négative me vient en tête, je la transforme en positive. Cela n'est pas facile, mais quelques fois j'y arrive. Les 4 accords toltèques sont des règles essentielles pour moi, et je vous prépare un article à ce sujet. Tout comme les aliments que nous ingérons peuvent nous empoisonner, nos pensées peuvent également devenir notre propre poison.
  • Un de mes plus grands plaisirs dans la vie, c'est dormir. Autant vous dire qu'en temps de dépression, j'ai bien pioncé! La nuit, le matin, l'après-midi pendant la sieste, et même à l'heure de l'apéro! Puis j'ai réappris à avoir un cycle de sommeil normal. Le matin je me lève tôt, le soir je me couche à 23h. J'écoute mon corps et mon état de fatigue. Maintenant, j'apprends à dire stop et à dire non. Je n'en fais pas trop. Je suis frustrée quand je ne peux pas faire autant de choses que désiré, mais j'apprends la patience. Je sais que ça reviendra. Alors je vais me reposer. Et ça fait du bien de lâcher prise!
    • Le dernier pilier, peut-être le plus difficile, c'est celui de l'objectif de vie. Au plus sombre de la tempête, à un moment de lucidité sur le canapé, immergée sous la couette, je me suis dit: " mais qu'est-ce que je veux faire de ma vie?". La réponse n'est pas venue immédiatement. J'ai laissé décanter l'idée. Moi qui adore la vie, qui suis sans arrêt en action, je me retrouvais coincée dans ma prison dorée, sans pouvoir rien faire. Ni mon corps, ni mon cerveau ne répondaient à l'appel. Alors ce qui est venu du fond de mes trippes m'a surpris. Réaliser mon rêve d'enfant: devenir réflexologue. Pas d'autre réponse. Malgré mes autres talents, mes autres passions, seule cette petite phrase a résonné. Travailler pour moi, aider les autres, et avoir du temps pour vivre mes passions. Aujourd'hui j'ai repris ma vie en main, je consolide mes acquis, et je m'apprête à changer de voie et à voler de mes propres ailes. Pour le moment, je tisse les plumes. Mais je sais que le voyage qui m'attend sera magnifique.

Je vous laisse ici avec ma petite synthèse des piliers fondamentaux, ma curiosité me poussant à aller vous chercher d'autres sujets plus légers et divertissants pour la suite!

Mais surtout, si vous ne deviez retenir qu'une chose de tout mon charabia, retenez ceci:

"la personne la plus important dans votre vie, c'est VOUS!"

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

gerard 08/02/2016 11:16

j'ai retrouvé un petit carton avec l'adresse d'un blog, alors je me suis connecté.
et je peux dire : c'est bien reparti, bravo.
avec tes 8 piliers, j'ajouterai comme un complément, faire 1 chose à la fois, c'est bon pour la plein conscience
super ton blog, bon courage ;

Poulpy 24/02/2016 16:00

Merci Gérard!