Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Je suis accro... au tricotin circulaire

Je suis accro... au tricotin circulaire

Tout à commencé un soir de Noel.

Ma mère, sans arrière pensée aucune, m'a tendu un paquet: une bricole, pour aller avec le reste, pour avoir quelque chose "en plus".

Des bricoles et des choses en plus, j'ai l'habitude d'en recevoir. Moi qui déteste les bibelots, je suis passée maîtresse dans l'art des grimaces lors de la plus petite tentative, et experte en recyclage des cadeaux foireux. Du coup, à trente piges, je ne reçois guère plus d'objets douteux.

Je réceptionne avec une moue dubitative le présent, mon esprit se met en marche pour trouver la formule de politesse la plus adaptée, et j'ouvre: des cercles concentriques en plastique, de couleurs vives, dans un emballage un peu cheap. Et surgissent d'emblée les excuses de ma mère: c'est trois fois rien, elle a trouvé ça dans un magasin de déstockage, je ne dois pas m'inquiéter si ça ne me plaît pas car elle ne s'est pas ruinée.

Et c'est là que j'ai buggé.

Je suis restée sans voix.

Je suis accro... au tricotin circulaire

Simplement parce que je ne comprenais pas de quoi il s'agissait.

Des mini houla up pour lutins? Des roues pour hamsters manchots? Des colliers psychédéliques?

Rien de tout cela: des tricotins circulaires.

Je n'étais donc pas plus avancée avec cette explication, merci Maman, mais ça sert à quoi?

Ca sert à faire des bonnets, en tricot. Vu que je suis devenue fan du macramé, le tricot c'est un peu pareil mais en plus simple.

Le seul souvenir de tricot qui me revint fût l'essai d'une écharpe pour mon père, qui se termina en pointe, au bout de 7 cm. Concrètement, je ne voyais pas en quoi c'était facile, les cercles, les triangles et moi, on n'était visiblement pas copains.

Elle m'expliqua que ses amies du club de loisirs créatifs en avait toutes acheté un, et qu'elles avaient passé un après-midi entier à faire des bonnets au lieu de meubles de carton. C'est donc que l'expérience devait être stimulante.

Ok, va pour un bonnet. Il y avait une notice dans le petit sachet. Avec une jeune femme asiatique qui semblait ravie de son couvre-chef coloré. Je commençais à lire les instructions. Mais c'était du chinois! Au sens propre: la traduction était plus que douteuse, et au bout d'une demi-heure, j'annonçais que le tricotin avait gagné, faire des nœuds était beaucoup plus distrayant.

J'abandonnais mon jouet à ma mère et ma tante, qui finirent par venir à bout du point 5. Lequel expliquait avec une description plus que mauvaise comment faire le bord du bonnet. En fait, une fois réalisé, c'était enfantin!

Je fis donc le jour de Noël mon premier bonnet.

Le problème, c'est que c'est addictif. En m'offrant ce cadeau, ma mère imaginait sans doute que je m'en lasserait et le mettrait de côté une fois qu'elle serait partie. Grave erreur: je suis devenue accro!

Encore une ligne, et encore une autre!

Je tricote des bonnets comme d'autres écossent les haricots, j'avale les mètres de fils tout en ingurgitant des heures de séries sur le net, je suis sans cesse à la recherche de la bonne grosseur de laine, de la plus douce qualité, du nouveau modèle à expérimenter.

Pour cela, Pinterest ne m'aide pas à me sevrer. Mon amie me traîne dans les magasins de laine, et je finis même par y aller seule, dès qu'elle a le dos tourné.

Je fais des bonnets, je fais des snoods, je pense m'attaquer aux chaussettes pour dormir.... et aux mitaines pour cet hivers qui m'arrivera jamais.

Je suis une droguée.

Et je veux que les autres plongent avec moi: comme pour les bracelets, je refile mes tricots à ceux qui baissent leur garde. J'en envoie même par la Poste, pour être sûre qu'on ne me les refuse pas poliment.

Récemment, j'ai même essayé de coiffer des bébés. Je m'en prends désormais aux nouveaux nés!

Je ne sais pas comment j'arrêterai cette folie, mais je vous aurez prévenus: si vous ne voulez pas que je vous prenne dans mes filets, sortez couverts! ;)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marion Nette 06/03/2016 18:46

Bonsoir, on peux faire des motifs ? des dessins par exemple. Je pourrais devenir accros moi aussi

Poulpy 06/03/2016 23:29

Oui on peut faire des jambières :)

Marion Nette 06/03/2016 21:40

Je vais me renseigner, tu pense que l'on peux se faire des jambières aussi ? J'en suis assez fan quand je fait du sport

Poulpy 06/03/2016 19:00

oui je crois! vas faire un tour sur Pinterest, ya beaucoup de photos! prévois au moins 2 heures ;)
je ne suis pas encore arrivée au niveau 3 de tricotin, celui où on peut faire des motifs ;)