Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

L'artothèque ou comment avoir une oeuvre d'art dans son salon?

L'artothèque ou comment avoir une oeuvre d'art dans son salon?

Une des choses que je préfère à Compiègne, hormis le jardin des roses et les balades en forêt, c'est l'artothèque.

L'artoquoi?

L'artothèque, ce lieu magique où on peut louer pour trois fois rien des œuvres d'art.

Car voilà bien un soucis lorsque l'on aime accrocher de l'art sur ses murs: à un moment donné, on manque de murs. Surtout avec la tendance actuelle des grandes pièces à vivre, cuisines ouvertes et autres lofts revisités.

Grâce à l'artothèque, plus besoin de se torturer le cerveau pour être sûr d'avoir pris la bonne décision: louer l'œuvre trois mois et savourer chaque jour sa présence dans votre maison.

Le petit soucis, c'est qu'il s'agit exclusivement d'œuvres contemporaines. Autant me demander d'accrocher un texte en chinois, ça me ferait le même effet. Curieuse, je me suis laissée tentée: ce serait une bonne approche pour m'y intéresser. Le minimum de location étant de 3 mois pour 12euros, le risque est limité.

Ma première expérience fût une énorme toile, d'un mètre sur deux, faite de collages et autres dessins. J'ai vraiment eut un coup de cœur, moi qui ne connaît rien à l'art contemporain. Toute fière de ma trouvaille, je la saluai tous les matins, j'admirai les jeux de lumière au fil de la journée, je m'évadais en elle, me laissant portée par l'histoire qu'elle avait à me raconter.

Jusqu'au jour où, lors d'un repas à la maison, mes amis se sont littéralement acharnées sur elle. Verbalement j'entends. Alors que j'y voyais une carte de Paris, chacun y allait de son commentaire, pas franchement sympathique.

Et cela m'a beaucoup amusée. J'étais rentrée avec ce tableau encore dubitative, et à présent il était devenu mon compagnon de jeux. Je compris qu'il y avait pas besoin d'avoir fait les beaux arts pour se laisser inspirer par une œuvre. Cette carte revisitée resta 3 mois de plus dans le salon, faisant causer les copains. Aujourd'hui encore, on en parle à table, en rigolant.

D'autres tableaux se venus faire un tour chez moi. Des grands, des petits, des peintures, des collages, des dessins. Et même des photos! Moi à qui ça ne parlait pas...

Mais maintenant, vous connaissez la chanson ;)

Si vous êtes intéressés par cette expérience unique, la nouvelle période d'échanges aura lieu du lundi 20 juin au vendredi 1er juillet. La sélection faite par l'équipe est tout simplement remarquable, l'accueil très chaleureux, vous pouvez même vous faire aider dans votre choix. Toute cela pour un prix rikiki.

Vraiment, je ne vois pas d'argument contre. Sauf bien sûr si vous n'avez pas de mur. Là évidement...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article