Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Lactofermentation: les conserves faciles!

Je suis originaire de la campagne. Et à la campagne, on fait des conserves. De tout: légumes, fruits, compotes, sauces, viandes...

A la ville, c'est plus compliqué. En appartement, pas évident d'installer une grosse bombonne de gaz, un récipient pour la cuisson, un stockage de bocaux... Perso, je n'ai même pas envie d'essayer.

Et puis, maintenant que j'ai découvert l'alimentation crue, difficile de cuire à haute température toute cette nourriture.

Mais le stockage des denrées alimentaires, cela reste important et économique.

Au fil de mes explorations, j'ai découvert une méthode bien plus facile et moins couteuse que la conserve artisanale: la lacto-fermentation. Vous connaissez forcément la choucroute. Un peu moins le bortsch, les pickles ou le kimchi. Ce sont tous des plats.. fermentés! Et bien, vous n'avez pas été malades après les avoir mangé? Si? Alors c'est que votre ventre en avait besoin!

Car manger de la vie, cela déboussole un peu au début. Le corps ne se souvient pas, c'est la guerre intestinale et le branle bas de combat des défenses immunitaires. Et puis au bout de quelques jours, tout rentre dans l'ordre. Le corps accepte et même..il en redemande.

Un jour que je me retrouvais face à mon chou rouge, je constatais que la saison des choux se finissait bientôt. Comment allais-je faire pour colorer mes salades? J'aime le croquant et la saveur du chou rouge. Alors, je décidais de le couper en lamelles et de le faire fermenter.

2016-06-09 21.13.20

 

La recette est assez simple, vous retrouverez toutes les infos ici.

Pour ma part, j'ai toujours des difficultés à suivre les doses. C'est pourquoi je ne fais pas de pâtisserie... et que le crudivorisme me convient bien!

Alors, en quelques étapes, cela donne cela:

- jour 1:

  • laver soigneusement le bocal, qui servira pour la fermentation et le stockage;
  • couper les légumes en lamelles, avec un couteau ou une mandoline;
  • mettre les lamelles de légumes dans un grand saladier propre, rajouter de l'eau et du sel
  • laisser macérer une heure, en mélangeant le tout avec ses mains propres;
  • mettre les lamelles de légumes dans le bocal, bien bien bien tasser avec ses poings pour chasser l'air, recouvrir de l'eau de trempage;
  • fermer le bocal sans le caoutchouc et le placer dans un endroit aéré et sombre (moi je le place sous mon évier), dans un récipient plus grand, pour récupérer le jus éventuel;
  • aller se faire un thé.

-jour 21:

  • ouvrir le bocal de légumes fermentés, retirer les légumes du dessus qui n'ont pas fermentés, goûter;
  • fermer hermétiquement et stocker;
  • ou bien en prendre un peu pour le prochain repas.

Voilà!

C'est facile n'est-ce pas?

Oui ceci est une recette de feignasse, mais je n'ai jamais dit que ce blog était un blog que cuisine ;)

2016-06-09 21.12.54

Pour de vraies recettes, n'hésitez pas à consulter les formidables ouvrages de Crudessence.

Si besoin, vous pouvez venir le bouquiner à la maison: on se boira un thé ou un petit kéfir en passant...

Bon appétit!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article