Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Quand la Muse a parlé

Quand la Muse a parlé

Il est 23h et je n'ai pas envie d'aller me coucher.

Pourtant c'est l'heure à laquelle je dois être au lit, pour que mon cycle de sommeil soit régulier et réparateur.

Mais depuis quelques mois, il se passe quelque chose de nouveau.

Quelque chose dont je ne vous ai jamais parlé avant.

Je ne vous ai jamais parlé de ma muse. Ni de ses horaires.

Avant, quand j'ai commencé ce blog, c'était à 8h du matin. Oui cher collègue Fifi, tu comprends désormais pourtant certains matins j'arrivais un peu en retard ;)

Alors le matin, j'organise mes journées pour que je sois à la tâche à 8h. J'ai eut le déclic en lisant "la guerre de l'art", dont je vous parlerai prochainement.

Mais depuis un an, ma muse se manifeste aussi à 23h. Ce qui, je vous laisse faire le calcul, fait une large plage horaire! Car quand elle est là, elle ne fait pas un coucou et hop au dodo. Nan nan. Elle reste, jusqu'à temps que j'ai fini ma tâche. Ce qui peut durer une...ou plusieurs heures. Et qui se traduit, les jours où je suis prête à l'écouter et à me laisser guider, par des découvertes et sauts quantiques... géniaux !

Alors je vous vois venir, si je parle d'elle, elle risque de s'en aller.

Non, je ne pense pas. Car si j'ose vous en parler ce soir, c'est que je suis ok à travailler pour ce que je dois écrire.

Vous parler de la lenteur depuis plus d'un an et demi m'a permis de vivre des expériences formidables, de reprendre ma vie en main. Et de réaliser mon rêve: devenir réflexologue.

Tout ce que j'ai accompli ces derniers mois, je l'ai fait en étant focalisée sur mon objectif, mais aussi en revoyant mes croyances et mon système de pensées. Alors vous parler de lentement sans vous parler de spiritualité et d'expériences quantiques, pour moi aujourd'hui ça n'a aucun sens. C'est comme vous racontez le début et la fin de l'histoire, sans vous conter le milieu. Autrement dit: la meilleure partie.

Vous allez donc me dire: mais pourquoi tu ne l'as pas fait?

C'est vrai que je suis ici chez moi. C'est mon blog, mon domaine (sans mauvais jeu de mot). J'ai 16 abonnés à ma newsletter, dont un quart seulement me lit régulièrement...

Et bien j'ai peur. Peur de vous dire vraiment ce que j'ai vécu, ce que je ressens, ce que je pense. Car cela va au delà de tout ce que j'ai ressentit jusqu'alors, au delà de ma conceptualisation d'ingénieur. Même si cela m'aide à douter constamment et valider rationnellement ce que j'expérimente. Pour me prouver que je ne suis pas folle.

Je sais qu'aujourd'hui je dois prendre ce chemin. Au risque, très limité vous en conviendrez, de perdre mes lecteurs.

Ce soir j'ai le courage de vous faire cet aveu. Et de faire ce vœu devant vous: désormais ici je parlerai avec le Cœur. Et un peu avec mon esprit pour organiser mes articles.

Puisque je suis chez moi, soyez les bienvenus!

Et préparez-vous au voyage!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Poulattitude 07/07/2016 08:54

Génial :) tu garderas au moins une lectrice ! Loool !!!
Hâte d'en savoir plus!!!

Poulpy 07/07/2016 19:59

Merci de ta franchise!
Alors on y va à deux, c'est déjà ca! ;)