Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Quand le cerveau fonctionne à nouveau

 

Depuis quelques semaines, le voilà de nouveau éveillé.

Cela s'est fait en doucement, avec la lenteur d'un diesel. Mais cela s'est fait.

Aujourd'hui, je crois bien que mes capacités cognitives sont de nouveau belles et bien actives.

Hourra!

Sauf que la sensation n'est pas des plus agréables...

 

" Ho! mais c'est pas bientôt fini là-haut?"

Vric, boum, blam, craoum, zioup, puif.. BONG!

"Ho! mais.... bordel de brin! que se passe-t-il? Vous faites la fête tous seuls ou quoi?"

briiiiiic plafch, argouuup, zip, bloum!

" Ok, je pense qu'il nous faut de toute urgence une réunion des équipes! Méditation pour tout le monde!"

 

C'est partit pour une petite méditation triangulaire. Bon, alors, le corps, as-tu quelque chose à signaler en particulier? Les épaules tendues, bien, on va y remédier. Les émotions, pas de bouchon pour notre hypersensible? De la gratitude? ba c'est très bien ça! Oui, laissons-là chialer de joie, que ce trop plein serve à quelque chose.

Bon alors, les pensées, on vous retrouve? Genre: vous avez rameuté toute votre famille pour les fêtes ou quoi?

Oui? Ok.

Et vous êtes au courant que faire ça sans prévenir personne, ça fout le dawa dans l'équilibre global du Corps?

Oui? Bon, et ben ça nous fait une belle jambe. Quoi? il faudrait qu'elle se remette à courir sérieusement si elle en veut des belles? ...

Les yeux ont vu les dates de prochaines courses sur Compiègne? 12km en mars? Les jambes sont d'accord? bon, bon.. et bien, on dirait que les circuits ont retrouvé leurs fonctions. On attend de voir ce que ça donne durant quelques jours. La bonne journée à tous.

 

Flaac, zouip, plim, zarrb!

"hooo! mais ça ne va pas recommencer! Ba voilà vous êtes contents, une vague d'angoisse vient de passer..." 

zurt, pluf!

"oui, je respire dans mes pieds, je contrôle mon ancrage, je fais l'arbre...."

OOOOMMMMM

 

Voilà donc à quoi a ressemblé  mon quotidien quelques jours durant. Je sens mon fragile équilibre qui vacille à nouveau, mais les pares-feux ont été suffisamment pratiqués pour se déclencher seuls, tels les airbags de protection anti-chocs émotionnels.

L'avantage que je ressens à avoir expérimenter la pleine conscience durant ma maladie, c'est que je n'ai pas eut les désagréments du cerveau à gérer. Pour une ingé, ne plus avoir de cerveau en état de marche, c'est... tout simplement impossible à concevoir! Alors l'Ego, et bien, l'Ego se tait, se fait discret. Le raisonnement analytique et la logique rationnelle partent en vacances.

Mais je crois bien qu'ils sont revenus en fin d'année 2016. Tant mieux. Je suis heureuse de les retrouver. Même si j'avoue qu'il m'a fallu revoir la place qu'ils occupent dans ma vie. Ils m'ont plus une grande chambre pour chacun d'un, mais une chambre moyenne avec lits superposés. Mise en application du coworking immédiatement.

Alors que les réflexes zen se mettent en place, je mesure toutefois la difficulté de méditer avec un cerveau en feu. Cela me prendre deux fois plus de temps pour revenir dans mon corps. Je ne lâche pas, j'accueille cette nouvelle expérience.

Non le plus dur, c'est de canaliser les flots d'idées qui désormais me parviennent à la vitesse de l'Amazone. Ca circule de manière ininterrompue, et alors qu'il y a quelques mois il me fallait beaucoup de concentration pour en entrevoir une idée, même médiocre, aujourd'hui je dois gérer les vannes. C'est assez déroutant mais j'en suis heureuse.

Avant, je faisais une chose à la fois pour en arriver au bout sans encombre. Désormais je fais une chose à la fois pour ne pas m'éparpiller. C'est amusant. Et fort heureusement, les même méthodes donnent les mêmes résultats, peu importent les causes.

 

Pour faire taire mon Cerveau, je jongle à présent avec de jolis outils: le chant, la musique, l'enfilage de perles, le tricotage de bonnets, le sport, le yoga du son, la méditation, la cuisine... et le sommeil! La nuit, je lâche prise sur mon cerveau, je laisse l'équipe du haut faire la java. Et j'en attend le compte-rendu à mon réveil.

Je crois bien que chacun a retrouvé sa place, mon corps, mes émotions et mon égo, et cette formidable équipe est prête à braver les dangers de nos futures épopées!

 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

La_blogresse 05/01/2017 17:00

Juste formidable cet article ! C'est exactement ce qui se passe dans ma globalité corporelle depuis le début de l'année! Enfin j'en suis pas à ton niveau et j'en chie physiquement : résultat système digestif en vrac, douleurs épigastriques, nausées. Je psychote peur de l'ulcère ! Du grand n'importe quoi. Je m'aide pourtant avec la sophro ( séance bénéfique ce matin) avec des lectures appropriées. Mon corps a besoin de repos...et de retrouver un équilibre. Hâte de reprendre la course à pied aussi : mes yeux ont vus exactement ce que tu as vu ( la printanière)!
Hâte de te lire encore. ça fait un bien fou de mettre des mots sur des maux. Et d'arriver à dissocier cet être si singulier qu'est notre globalité corporel !
bises

Poulpy 09/01/2017 14:03

haha! aller: objectif la printanière!
pour le désordre digestif, je ne saurais que tu conseiller une séance de réflexo de début d'année: pour remettre le digestif sur le droit chemin après les fêtes, et pour prendre conscience de son corps physique. moi je pensais que ça allait.. et lors de ma 1ère séance de 2017, mon foie et ma rate se sont clairement manifestés...et bien, elle a été bénéfique cette séance! ;)

Pauline Moi Non Plus 05/01/2017 15:56

Ah complétement d'accord avec toi, moi aussi j'aime la méditation !
J'en fais à chaque début de séance de yoga et j'aimerai, dans mes rêves les plus fous, avoir le courage de me lever plus tôt pour le faire au quotidien... Qui sait un jour mes pensées seront synchros à ma motivation du matin ?
A bientôt Marion,
Des bisettes de bonne année 2017 !!

Poulpy 09/01/2017 13:59

Merci Pauline! tu pourrais déjà te lever 5 minutes plus tôt que d'habitude et méditer directement. Perso c'est ce que je fais: c'est moins difficile au lever que dans la journée! à bientôt :)