Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Consommer moins, c'est consommer mieux

Ce matin, on parle consommation. Mais contre toutes idées reçues, pas de consommation physique, matérielle ou pécuniaire.

Ce matin, je vous parle de consommation d'énergie. De notre énergie vitale.

Grande fan de développement personnelle, je suis à l'aise avec les principes d'Abondance, de Pouvoir Illimité et de "faire comme si".

OK.

C'est vrai que ça fonctionne. Mais sur le long terme. Et quand le corps, le mental et les émotions ont été piloté pour tous aller dans le même sens.

Mais dans l'ici et maintenant, comment je fais?

Parce que c'est bien beau de rêver à demain et de construire son propre rêve même, je l'ai fait, ça à marcher, j'en suis heureuse.

Mais là tout de suite maintenant? Je suis entourée au quotidien d'éléments stressants, perturbants voir toxiques. Que je ne peux pas supprimer d'un coup de baguette magique. Nan le monde des bisounours c'est pas ici?? Zut...

Consommer moins, c'est consommer mieux

Alors pour gérer ces éléments négatifs, le mieux c'est de les limiter. Donc d'en consommer le moins possible. Pour l'équilibre global du corps et de l'esprit et utiliser mon énergie vitale pour des trucs vraiment importants pour moi: chanter, danser, raconter des histoires, masser les pieds des gens, bricoler, jardiner, jouer avec mon chat...

Voici donc les 5 points sur lesquels la naturopathie nous conseille de réfléchir pour notre lutte anti-gaspi!

1) la digestion: toute transformation demandant une dépense d'énergie, la digestion est une des principales consommatrices. "Que ton aliment soit ton médicament" qu'il disait Hippocrate. Pas de polémique alimentaire sur ce blog, vous connaissez le principe. Cependant, consommer trop de viande, de produits raffinés, de sucres n'est pas idéal pour une bonne santé. Mon alimentation selon mes envies et mes besoins du moments, suit les fondements de les régimes alimentaires crudivores, alcalin, voir végé. Je fais ma popote, je me fais plaisir, je mange dans le calme. Et des fois je mange des trucs gras et pas  healthy parce que c'est bon quand même, surtout quand s'est partagé avec des amis!

2) les petits bobos: je suis souvent en mode étourdie voir "superboulet". Ma méthode pour limiter cette problématique? La pleine conscience. Ba oui, en me concentrant sur une chose à la fois, je me fais moins mal. Mais il m'arrive encore d'avoir des petits bobos: des bleus, des coupures, des boutons, des ampoules...Heureusement, la slow cosmétique et les produits naturels sont là! Vivent les huiles essentielles, le baume du tigre, l'aloé vera, l'argile... et mes petites mains pour masser les muscles ou stimuler les zones réflexes de mes pieds. Pourquoi se compliquer la vie?

3) les émotions mal digérées: quand elles sont négatives, elles sont quand même plus difficiles à gérer que la joie et la gratitude n'est-ce pas? La sophro, la méditation ça marche. Je pratique aussi Ho'oponopono, les accords toltèques et le do in. Dites moi si un article sur un de ces thèmes vous intéresse.

4) la qualité des relations: vous avez déjà croisé ce type de personne qui vous "pompent" littéralement votre énergie? Au cabinet, j'en croise quelques unes. J'apprends chaque jour à orienter la conversation, voir à la stopper, à orienter vers un praticien qui pourra aider. Ou à diriger la personne vers la sortie si vraiment les techniques précédemment citées n'ont pas d'effets. Au quotidien, je choisis les personnes avec qui j'ai envie de passer du temps. Avec mes amis, c'est plutôt facile, puisque ce sont mes amis. Avec les inconnus, je prends le temps de m'écouter et de ressentir la personne: si je ne le "sens pas", je dit que j'ai aqua-licorne. Ou une autre excuse valable. J'apprends à dire non aussi, mais ce n'est pas facile tous les jours.  Et quand je n'ai pas réussit, je prends un moment pour moi, pour me pardonner mon erreur, la transformer en expérience enrichissante, je suis bienveillante avec moi-même en somme.

5) le mental: ou comment appuyer sur le bouton STOP! La méditation, la pleine conscience, mais aussi la création et l'art sous toutes ses formes m'aident à couper le mental. Quand je chante par exemple, pour apprendre un nouveau texte ou préparer une intervention, je me concentre sur la diction, la rythmique, les inflexions de voix. Bref, l'émotion que je veux faire passer dans la danse ou le récit. J'oublie le texte en lui-même, je fais résonner les consonnes, j'articule les voyelles. La musique vibre et fait vibrer mes cellules. Et je suis bien.

Consommer moins, c'est consommer mieux

Et vous, comment vous gérer votre capital énergie au quotidien?

Quels sont vos trucs, vos moments à vous pour vous préserver et vous ressourcer?

 

Si vous avez aimez cet article, n'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

KMiye 25/03/2017 10:15

Chouette article :)
Pour répondre à la question de thèmes d'articles, ça m'intéresserait bien que tu nous explique Ho'ponopono et le do-in :)
^^

(rhaaa la case "je ne suis pas un robot" à cocher pour publier me lance toujours dans la tête la chanson "je n'suis paaaas un robot (héros) !" x) )

Poulpy 29/03/2017 23:57

Merci je l'ai dans la tête aussi maintenant! mdr
ok c'est noté pour Ho'ponopono et le do-in.
pour ce dernier, ce serait plus parlant que je vous fasse une vidéo. mais je vais trouvé comment faire! ;)
merci pour ton partage!