Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Quand je serai grande, je serai digital nomad.

Quand j'étais petite, je voulais devenir réflexologue.

Aujourd'hui, c'est fait.

C'est fait oui, mais pas au bon endroit. J'ai changé de vie, changé de métier, changé d'état d'esprit, changé d'alimentation. Je n'ai pas changé d'amis mais j'en ai rencontré des nouveaux. Maintenant que c'est en place, je rêve d'avoir une maison pour vivre en famille, recevoir les amis et les personnes à aider dans un lieu qui me ressemble. Avec de la nature autour.

Je la vois cette maison. Je ferme les yeux, je vois sa façade, ses dépendances, son jardin. Je ressens son calme, son énergie. Mais le seul hic, c'est que je ne sais pas où elle se trouve.

Je pourrais la chercher au pendule. Mais c'est assez frustrant. La rencontrer le temps d'un voyage, ce serait tout de même plus romantique. Déjà que je n'ai jamais bien compris le concept de Tinder avec les humains...

Et puis désormais, on est trois. L'Homme, le chat et moi. Alors on s'est dit qu'il serait temps de passer à l'action.

6 mois.

6 mois pour faire le bilan, faire le plan et partir à l'aventure. Pour mieux se poser.

J'ai délaissé quelques peu le blog pour mon cabinet, j'y ai mis mon temps, ma passion, mon énergie. La récolte est maigre. Je ne vibre pas dans la bonne direction il semblerait. Je n'ai pas envie de vibrer comme il faut pour les autres mais de sonner faux pour moi. Ma reconversion n'aurait pas de sens.

Alors après avoir installé mon cabinet, fait des erreurs stratégiques avec les mauvaises personnes, il est temps de voir plus loin. Ailleurs. Autrement.

Quand je serai grande, je serai digital nomad.

Et puis... et puis il y a toujours l'appel de la route. Je ne suis jamais chez moi. Comme dirait ma mère, je suis encore partie. Avec elle, le "tu es où?" du début de conversation via le portable prend tout son sens. Avant, quand j'étais étudiante, je prononçais souvent cette devise à ma meilleure amie: "partout chez moi et nul part à la fois". Depuis 2ans, je lui disais "bien chez moi, et partout à la fois". Sauf que ce chez moi , je m'y sens maintenant à l'étroit.

J'ai beaucoup voyagé cette année, je vous prévois quelques articles souvenirs de ces périples puisque je n'ai pas pris le temps de le faire. De ces voyages, j'ai beaucoup appris, compris, observé d'un autre angle mes questionnements. Chaque retour est brutal. Le dernier fut pire.

Je me suis formée au monde digital et j'aime ma vie semi-nomade. Il serait temps de joindre l'utile à l'agréable et de partir vivre ma vie dans un ailleurs qui me plait. Avec mon pendule intérieur comme seul gps.

Quitter ma bulle de confort pour établir une bulle de confort familial à deux.

La suite au prochain numéro...

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article