Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Choisis ton oracle

Quand tu ne sais pas, demandes.
A ton fort intérieur.
A ton intuition.
A ton être supérieur.
A ta guidance.

Si ces mots te parlent, tu as certainement un oracle préféré.

C'est quoi un oracle?
C'est ce qui t'aide à te relier à la connaissance universelle.
L'oracle en lui-même, il ne sait pas.

Si tu te connectes à lui par l'intention, en lâchant-prise et en te focalisant sur ta question, l'oracle peut alors parler.
Te donner une réponse.
Celle qui te fera avancer.
Celle qui te guidera à l'instant T.

Comment choisir ton oracle?
Les oracles sont nombreux et peuvent être recréés à l'infini.
Les plus connus sont le pendule, les runes, le tarot.
On peut aussi utiliser le pendule intérieur, les cartes des anges, les pièces de monnaie, la numérologie.
On peut observer les signes, interpréter les rêves.

Il n'y a pas de bon ou de mauvais oracle.
Seul importe la connexion que tu as avec toi-même en l'invoquant.
Soit ancrée et sereine.

Personnellement j'utilise le pendule, les heures miroir et les cartes des anges.
En séance et dans ma vie perso.
J'écoute mon pendule intérieur.
De plus en plus, j'ai les réponses quelques secondes avant qu'elles ne soient verbalisées par mon interlocuteur ou qu'elles se déroulent sous mes yeux.
Il y a un côté pratique parfois.
Drôle par moments.
Et vertigineux souvent.

Se rappeler que l'on ne sait rien dans cette humanité, mais que l'inconscient collectif sait tout.
Se rappeler que l'on a oublié mais que l'on sait déjà tout.

Ce n'est pas magique, c'est quantique.

Je te souhaite de bonnes vibrations pour cette journée.

Choisis ton oracle

Cet article a d'abord été envoyé à la Team des SlowGirls dans la lettre quotidienne en privé. Si cet article t'a plu et que tu souhaites toi aussi recevoir un email par jour pour une vie plus sereine, abonnes-toi maintenant via ce lien: http://eepurl.com/dOcn_v

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article