Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Quand plus rien ne va

Il y a des jours, c'est le bordel.
La tâche que tu remplis est bloquée à tous bouts de champ.
La tasse que tu laves se brise en glissant.
La vache que tu traies s'enfuie en courant.
La face que tu tires n'a rien d'engageant.

Bon, ok, il y a des situations peu probables.
C'était pour la rime.

Mais voilà, rime ou pas, il y a des fois, rien ne va.
Et c'est même plutôt le bordel.
C'est là qu'intervient le fameux lâcher-prise.
Ce terme à la mode.
Cette bonne parole que tout le monde comprend mais que personne n'applique vraiment.

A laquelle tu as juste envie de répondre : " mais tais-toi, bordel de brin!"
Et bim, la tasse.
Tu la reconnais cette situation?

Mon père était agriculteur.
Fils d'agriculteur.
Et je me dis que petit, la situation de la vache a dû lui arriver.
Il était connu pour être gentil, calme, curieux, créatif.
Mais par contre, niveau patience, il a beaucoup appris tout au long de sa vie.

Je lui ressemble un peu... beaucoup.
J'ai attendu la trentaine et un burn out pour apprendre et comprendre le lâcher-prise.
Et encore, des fois, ça ne fonctionne pas.

Alors j'entends la voix de mon père qui résonne : "Quand ça ne marche pas, vas faire un tour".
Crois-moi, des tours et des détours dans ma vie, j'en ai fait.
C'est la veille d'une journée d'exam que, fatiguée et sur les nerfs, j'ai lâché mes dernières révisions pour aller faire un tour.
Que je me suis retrouvée sur le parvis de la cathédrale de Reims.
Que j'ai découvert le bal folk...
Qui m'a retrouvé des années plus tard.

Des exemples comme celui-là, j'en ai plein.
Je suis sûre que toi aussi.
Quand tu lâches, ça marche.
Mais pourquoi?

Je ne suis pas experte en réussites.
Par contre, je suis experte en trucs ratés.
Ou cassés.
#superboulet
Du coup, quand je réussis quelque chose, je mémorise fort dans mon corps COMMENT.

Le Comment, il est simple.
Lorsque tu fatigues, tu te déconcentres, tu te désalignes.
Avec toi-même.
Avec ta propre vibration.
Du coup, tu n'attires pas les bonnes choses qui te sont prévues.
C'est un peu comme si tu branchais ta radio sur France Inter et que tu captais Radio Puisaleine...
C'est énervant non?

Ton corps te force à lâcher.
A prendre l'air.
A aller faire un tour.
A te mettre en mouvement.
A te recentrer sur toi.
Pour récupérer la bonne fréquence.

Après, ça va mieux.
Ton cerveau est de nouveau oxygéné.
Ton esprit est positif.
Ton corps prêt à jouer.
Tu te connectes à l'essentiel.

Ce qui te fait kiffer.
Le reste, ça n'a pas grande importance.

Dans notre société avide de vitesse et de performance, où on ne lâche jamais avant que l'objectif soit atteint, j'ai conscience que ce soit un non sens.
Mais tu t'arrêtes pour analyser l'objectif, peut-être te rendras-tu compte que ce n'est pas le bon.
Que le chemin choisit n'est pas la bonne solution.

Que quand ça bloque, c'est une chance.
De faire autrement.
Avec plus de fun et moins d'emmerdes.
Et souvent de meilleurs résultats dans tous les domaines.

Qu'en penses-tu?
Arrives-tu à lâcher-prise facilement?
Dans quel domaine de ta vie bloques-tu le plus?

Quand plus rien ne va

Cet article a d'abord été envoyé à la Team des SlowGirls dans la lettre quotidienne en privé.

=> Cet article t'a plu?

Si tu souhaites toi aussi recevoir un email par jour pour une vie plus sereine, abonnes-toi maintenant via ce lien: http://eepurl.com/dOcn_v

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article