Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

Comment je vais réouvrir mon cabinet de réflexologie plantaire?

Reprendre une activité thérapeutique après le confinement?

Ça fait bientôt 5 jours que je me prends la tête avec moi-même.
C'est le désavantage quand tu bosses seule et que tu es ton propre patron.
C'est toi qui dit et qui fait...tout.

Après plusieurs défigements avec le PEACE,
charité bien ordonnée commençant par soi-même,
après moultes coups de fils aux collègues,
après un brief méticuleux avec mon experte en ménage...

Je réouvre le cabinet.
A certaines conditions.
Que je m'en vais t’énumérer ici.

Ce qui change en consultation pendant cette période de pandémie Covid-19
 

Assieds-toi, prends un thé.
Il va y avoir un peu de changement.
Et il y a des choses qui ne vont pas te plaire.
Mais c'est la Vie.

Pour diverses raisons sanitaires, je dois revoir mon monde de fonctionnement.
Pour le mois de mai, je ne réouvrirai qu'une des deux salles de consultations.
Avec un réaménagement, disons, minimaliste.
Exit les rideaux, les tapis, les jolis coussins...

Comme je dois effectuer la désinfection complète du cabinet entre deux consultations,
Les gestes barrière seront donc suivis à la lettre.
Port du masque pour tout le monde.
Tu dois venir avec le tien, je n'en fourni pas.
Je prévois 30 minutes entre chaque rdv pour le ménage biologique, le nettoyage énergétique et ma pause.

Les rendez-vous commenceront à l'heure, je ne prends plus de personne en avance.
La salle d'attente est temporairement fermée, l'attente se fera dehors ou dans ta voiture.
4m² carré étant nécessaires par personne, mon espace d'accueil étant réduit, je ne pourrais recevoir d'une personne à la fois.

Afin d'éviter les manipulations, les rendez-vous seront à régler 48h à l'avance.
Via Paypal ou par virement.
Ce mode de fonctionnement est le même que pour les consultations à distance.

 

Des gestes barrières et un cabinet minimaliste
 

Et bien sûr, certaines prestations ne seront pas réalisables.
En mai donc, je recevrai uniquement pour les séances de réflexologie plantaire.
Les consultations qui peuvent se faire sans rdv physiques continueront d'être faites à distance.
C'est le cas de l'harmonisation énergétique et de la libération neuro-sensorielle.
Avec une connexion visio via Zoom et une connexion de cœur à cœur entre nous, ça marche très bien :)
Ne prenons pas de risque inutile.

Toutes les consultations se prennent grâce à l'interface de réservation:
https://serveur.mdsl.fr/application/cpte_internet/fiche_personnelle.php?Idusers=Z2lraA==&ForceEP=1#
Bien sûr si tu as un doute, une question, appelles-moi.
On en discute de vive voix :)

Je ne vis pas cette réouverture dans l'euphorie pour le moment.
Je me sens bridée... chez moi.
J'en suis dons à mon  5ème réaménagement de cabinet.
Ça en deviendrait presque une routine.
Maintenant je sais qu'il ne faut rien précipiter.
Je m'en suis suffisamment mordue les doigts avant.

Le prochain sera en juin, inch'allah!
Tu le sens, je marche sur des œufs.
Je suis un peu pommée avec tous ces ordres et contre-ordre.
C'est à ce jour ce qui me parait le plus raisonnable.

 

Accompagner le changement...autrement!

Demain je te parle de chez nous.
Comme mon espace de travail se réduit...
Je suis en train d'en créer un autre, immensément grand.
Je suis sûre que ça va te plaire.
2 mois de confinage, j'ai eut le temps de mûrir mon projet ;)

Pour prendre ton rendez-vous , c'est là:
https://serveur.mdsl.fr/application/cpte_internet/fiche_personnelle.php?Idusers=Z2lraA==&ForceEP=1#

Comment je vais réouvrir mon cabinet de réflexologie plantaire?

Cet article a d'abord été envoyé gratuitement à la Team des SlowGirls dans la Lettre quotidienne en privé.

=> Cet article t'a plu?

Si tu souhaites toi aussi recevoir un email par jour pour une vie plus sereine, abonnes-toi maintenant via ce lien: https://mailchi.mp/8bf4cb6ee7fb/sinscrire-la-lettre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article