Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PoulpStory

PoulpStory

PoulpStory, le Blog d'une Fille qui Ralentit

mon rêve de gosse

Aujourd'hui , je voudrais te parler d'un rêve.
De mon rêve.

Quand j'étais petite, je voulais être réflexologue.
J'avais lu un article à ce sujet.
Vu la carte des pieds.

J'ai trouvé cela fascinant.
Pouvoir soulager et aider les gens juste en leur massant les pieds.

J'avais même regarder les tarifs pour faire la formation.
Il y avait beaucoup de chiffres.
Du haut de mes 12ans, ça me paraissait astronomique.

Mon cerveau de bonne élève n'a pas trouvé la solution...
Il s'est fait sa petite phrase : je ferai ça quand je serai grande.
Elle a tourné longtemps dans ma tête, cette petite phrase.

Quand je serai grande...
Quand j'aurais une famille, une maison, un chien.
Quand j'en aurais marre de mon travail de salariée.
Quand j'aurais des sous pour me payer l'école.

Quand je suis devenue grande, je n'avais rien eut de tout cela.
J'avais tellement bossé que je m'étais oublier.

J'avais oublié mon rêve de gosse...

C'est le pire que tu puisses faire.
Oublier tes rêves.
Ceux sont eux qui te portent.
Qui te font avancer.

Pour me relever, la réflexo m'a aidé.
Physiquement, j'ai fait du bien à mon corps.
A mon esprit aussi.
J'ai libéré beaucoup d'émotions que je gardais dans mon sac à dos.

J'ai choisi de m'écouter.
Je suis aller explorer le monde à ma façon.
Mon monde.

J'ai grandit.
Je suis devenue adulte à la trentaine.

J'ai réalisé mon rêve.

Maintenant, j'accompagne les gens à se reconnecter aux leurs, de rêves.
Elle est pas belle la Vie?

Pour en savoir plus, c'est là:

http://www.sensaction-compiegne.fr

mon rêve de gosse

Cet article a d'abord été envoyé à la Team des SlowGirls dans la lettre quotidienne en privé. Si cet article t'a plu et que tu souhaites toi aussi recevoir un email par jour pour une vie plus sereine, abonnes-toi maintenant via ce lien: http://eepurl.com/dOcn_v

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article